Comment faire une signature en ligne ?

signature en ligne

Vous n’avez jamais effectué une signature électronique ou en ligne d’un document ? Vous pensez que ce type de signature n’est pas destiné à tous ? En effet, grâce à l’évolution de la technologie, la signature électronique avance en ce moment des avantages considérables aussi bien pour les particuliers que professionnels. À la fois concrète et totalement pratique, la signature en ligne représente actuellement une solution d’avenir indéniable. Voilà pourquoi, de plus en plus d’utilisateurs optent spécialement pour cette option afin de bénéficier d’une sécurité optimale et des transactions numériques totalement conformes.

La signature électronique : de quoi s’agit-il ?

Communément appelée signature numérique ou signature en ligne, la signature électronique désigne un mécanisme offrant la possibilité d’assurer l’intégrité d’un document électronique ainsi que de favoriser l’authentification de l’auteur via analogie grâce à la signature manuscrite effectuée sur un document papier. En général, ce type de signature dispose la même valeur légale et titre qu’une signature manuscrite. Toutefois, la différence se trouve sur le fait que celui-ci n’est certainement pas visuel, mais répond exactement à une suite de caractères.  Contrairement à une signature scannée, la signature numérique ne bénéficie pas la même force probante. Autrement dit, cette dernière ne propose pas une preuve de consentement. Ainsi, pour que la signature électronique soit fiable, elle doit respecter quelques caractéristiques. De prime abord, elle doit être authentique, inaltérable, infalsifiable, irrévocable et non réutilisable. À noter que celle-ci permet de signer une panoplie de documents pour le bon fonctionnement des sociétés, et ce, en un rien de temps. De ce fait, vous pouvez en servir pour signer des documents liés à la comptabilité, des bons de commande, de nombreuses factures, des actes notariés, des devis, des documents juridiques, sans oublier les mandats et les compromis de vente. Mais, de nombreuses autres utilisations peuvent être envisagées, notamment dans des corps de métiers où l’engagement est important. Tel est le cas des professions juridiques. Cliquez ce lien pour de plus amples informations universign.com.

Les atouts de la signature électronique

Outre le gain de temps et le gain d’argent que cette solution propose, sachez que la signature électronique figure également parmi les outils incontournables au service de la productivité non seulement pour l’expéditeur, mais également pour le destinataire. En plus de contribuer efficacement à la facilité d’envoi et d’échange de document, la signature numérique permet l’accélération de la procédure de signature. Aussi, son utilisation vous offre la possibilité de suivre le bon fonctionnement des dossiers en temps réel. Grâce à cela, vous pouvez bénéficier d’une sécurité indéniable pour toutes vos données dématérialisées. Sans oublier que l’adoption d’une signature électronique vous permet de réaliser d’importantes économies. Pour cause, vous n’avez pas besoin de vous déplacer pour signer un document important où que vous soyez. Enfin, la signature électronique améliore les conditions de vie de vos employés tout en favorisant une gestion de démarches administratives facilitée.

Comment fonctionne le procédé de signature numérique ?

Avant de vous précipiter dans ce type de procédé, vous devez savoir le matériel dont vous aurez besoin pour signer électroniquement. Pour ce faire, vous aurez besoin d’un Smartphone, d’une tablette ou d’un ordinateur et d’une connexion internet. Inutile d’utiliser un logiciel, une clé USB ou un lecteur carte. L’opération se fait directement en ligne et en toute rapidité. De manière concrète, lorsque vous effectuez une signature électronique d’un document, vous obtiendrez un lien via e-mail. Aussi, il vous est possible de recevoir un hyperlien vous permettant d’accéder facilement à la page où vous devez faire la signature sur le document concerné. Ensuite, vous devez passer au recueil de votre consentement. Celui-ci prend la forme d’une case à cocher. Après, vous allez-vous authentifier grâce à un code envoyé à partir d’un SMS. Sans ces étapes, l’authentification de la signature n’aura pas lieu. Une fois que la signature numérique est faite, il ne vous reste plus qu’à attendre l’arrivée de vos documents sur un espace client ou par e-mail.

Qui peut utiliser la signature numérique ?

Sans contester, les grandes entreprises qui devront gérer une quantité importante de papier d’un point de vue administratif se lancent actuellement dans l’adoption de la signature électronique, mais pas seulement. On distingue en ce moment plusieurs tailles d’entreprises allant des plus petites aux plus grandes qui optent pour cette solution. Mieux encore, il n’est pas rare de découvrir que les départements ainsi que les secteurs d’activités s’en servent en ce moment. Cela est dû notamment à cause de la facilité et de la rapidité que propose ce type de service. À noter qu’il existe plusieurs types de signatures électroniques. Le choix ne tient qu’en fonction de l’enjeu que représente le document à signer ainsi que son utilisation. Vous aurez ainsi le choix entre la signature électronique de type standard et la signature électronique avancée. Pour le niveau 1, sa valeur juridique est fortement limitée, mais sa conception permet de faciliter les processus internes. Tandis que la signature électronique niveau 2 est la plus plébiscitée par un bon nombre d’entreprises notamment pour son accessibilité.

Li-Fi : l’Internet à la vitesse de la lumière
Analyser le positionnement des pratiques d’une entreprise